Pause féline en plein Paris

Les cafés parisiens font encore aujourd’hui partie de l’imagerie typique de la capitale : PMU d’habitués, cafés chics ou bobos et bistrots de quartier, il y en a pour tous les goûts. Et l’offre s’est récemment diversifiée encore un peu plus, avec l’ouverture dans le 11ème arrondissement d’un surprenant Café des Chats.

 

C’est au 9 rue Sedaine, dans le 11ème arrondissement de Paris à quelques minutes de la place de la Bastille, que se niche le Café des Chats. L’idée est surprenante, mais simple : ici les clients viennent se désaltérer ou se restaurer, siroter leur café avec un journal… mais ils sont entourés de chats qui se promènent en liberté dans la salle. Inspiré du Japon, le concept a été importé en France il y a quelques années par Margaux Gandelon, la patronne du lieu : « C’est une idée de la patronne, qui a voulu reproduire ce qui se faisait au Japon, car ce genre de cafés ne se trouvait pas vraiment en France ». Si la clientèle visée était en premier lieu des citadins stressés ayant besoin d’un peu de réconfort, ou encore des amoureux des félins, de nombreux visiteurs de tous horizons se pressent aujourd’hui rue Sedaine : familles, touristes, ou simples curieux. Le pari est visiblement plus que réussi : la salle est bondée, et la queue déborde sur le trottoir. Pourtant, pas de frénésie ici : le café est particulièrement calme et de la décoration jusqu’à la musique, tout est fait pour inviter à se détendre. C’est cela aussi qui semble tant plaire aux clients : pour l’une d’entre eux, qui était déjà venue deux fois, « ce qui est plaisant ici, c’est l’ambiance. Voir des chats est agréable mais c’est surtout que l’atmosphère est très relaxante, c’est agréable. » Il est vrai que le lieu semble être une sorte de bulle hors de la ville : voir des chats se prélasser sur les genoux des clients en dégustant son café a tendance à faire oublier qu’on est bien à Paris, et dans l’un de ses quartiers les plus fréquentés.

 

Les clients ont beau passer un très bon moment, le personnel est catégorique : « Notre priorité, ce sont nos chats » affirme Hélène, cuisinière. Non seulement sans eux le Café des Chats perdrait toute sa spécificité, mais ils sont véritablement chouchoutés : « on a imposé des consignes que les clients doivent respecter, pour le bien des chats : pas de flash, ne pas leur donner à manger, ne pas les réveiller et ne pas laisser les enfants seuls avec les animaux… ». D’autant plus que, si l’établissement a bien sûr dû obtenir des autorisations de la Ville, une surveillance est aussi exercée par les associations de protection des animaux. Des règles que tous ne comprennent pas : une cliente s’indigne ainsi que « les chats soient léthargiques et refusent toute caresse », les serveurs tentant tant bien que mal de lui expliquer que les félins ont besoin de dormir entre 12 et 20 heures par jour.

Vu l’affluence continue, ce type de déconvenue reste rare et Hélène explique que les retours sont plutôt positifs. Mais encore faut-il, pour profiter de cette atmosphère particulière et qui donne l’impression d’être dans un cocon chaleureux plutôt que dans un café dans une rue parisienne, être prêt à patienter – l’attente peut aller jusqu’à plus d’une heure avant de se voir attribuer une place – et à s’alimenter en compagnie d’animaux. En passant devant le café, une riveraine explique ainsi à ces amis que « ça a l’air sympa à l’intérieur, mais manger des plats qui contiennent peut être des poils de chat, ça refroidit un peu… ». S’il est vrai que l’odeur de chat y est très forte, les plus réticents peuvent pourtant se rassurer : le lieu a reçu toutes les autorisations nécessaires de la part des autorités de la Ville et des services en charge de l’hygiène : « Évidemment nous avons les autorisations. Et les chats n’ont pas le droit d’accéder aux cuisines ou à l’espace serveur, tout est bien séparé, donc finalement nous fonctionnons comme un café classique. », rappelle Hélène. Aucune excuse pour ne pas profiter d’un moment rue Sedaine donc, si l’on est un citadin en quête d’affection animale, mais ne désirant pas adopter.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s